Logo du Collectif Citoyen Climat du Haut-Beaujolais blanc

Collectif Citoyen Climat, Haut-Beaujolais

Le SEL,

Système d'Echange Local

Le SEL,

Système d'Echange Local

Troc, échanges de biens, de savoirs, de services...

Troc, échanges de biens, de savoirs, de services...

Le SEL,

Système d'Echange Local

Le SEL,

Système d'Echange Local

Troc, échanges de biens, de savoirs, de services...

Troc, échanges de biens, de savoirs, de services...

Le SEL du Haut-Beaujolais.

Parmi les nombreuses supers idées du 3CHB, il y a la création d’un SEL (Système d’Echange Local).

L’idée du SEL, c’est d’organiser un système d’échange : de biens, de services ou de savoirs.
A la différence du troc, qui se fait entre deux personnes qui échangent quelque chose entre eux, le SEL permet d’échanger sans obligation de rendre l’équivalent à l’autre.

Des permanences ont lieu tous les 1er samedis du mois, à la salle des assos à Chénelette, en même temps que le Café Réparation.

"S" comme système ...

Comment ça fonctionne ?

Imaginez un peu…

  • Je prête ma tondeuse à Yann : il me donne des gades.
  • Yann donne un cours d’anglais à Julia : elle lui donne des gades.
  • Julia me donne un livre d’art : je lui donne des gades.

Dans cette situation, personne n’a déboursé d’argent, les objets sont mutualisés, on évite d’acheter du neuf, on rencontre de nouvelles personnes qui ont le même état d’esprit que nous…

Les SEL existent depuis les années 80, et il y en a actuellement plus de 800 en France.

Icône d'échange pour le SEL du Haut-Beaujolais, clair

E comme Échange …

… Le SEL a plein de vertus :

Il évite la surconsommation (on emprunte au lieu d’acheter des choses dont on aura peu l’usage), il nous fait sortir de nos habitudes basées sur l’échange monétaire. Il permet aussi de faire du lien, de faire du bien. Il permet de constater qu’on est tous riches de quelque chose (un savoir, un talent, une compétence, de temps, d’objets…), etc.

La valeur de ces échanges est basée sur le temps, exprimée en unités locales (1 minute = 1 unité, la gade), de manière équitable, sans référence au système mercantile. On parle d’échange, mais cela peut être également une acquisition, une transmission, un coup de main…

Icône local vert sur fond blanc

... "L" comme local

Dans un rayon d'une vingtaine de kilomètres

De même que l’association du 3CHB est implantée dans le Haut-Beaujolais, le nom du SEL et de sa monnaie rappellent les spécificités de notre belle région.
Ainsi la monnaie utilisée pour notre SEL est la gade. Le mot « gade » provient du patois local, en référence aux branchages coupés des sapins, avec lesquels on fait des décorations de Noël par exemple.

loge du SEL du Haut-Beaujolais sur fond bleu

Une citation qui nous inspire :

"Le lien est plus important que le bien"
Icône 3 mains solidarité

Concrètement, ça se passe comment ?

Les échanges se font à partir de l’appli Vilocalis, à partir de l’asso du 3CHB. Chacun y dépose ses offres, ses demandes et peut entrer en contact avec les autres membres. Quand on fait un échange, on se met d’accord sur le nombre de gades, on se rencontre et procède à l’échange. Après quoi on le valide sur le site. C’est tout !

Icône 5 personnes en cercle en couleur, solidariré

Devenir membre du SEL :

1. Créez gratuitement un compte sur Vilocalis et rejoignez le 3CHB.
2. Venez-nous voir lors de nos permanences le premier samedi du mois de 9h à 12h à la salle des associations à Chénelette. Vous pourrez adhérer à l’association du 3CHB (participation libre), et rejoindre les Selistes du Haut-Beaujolais !

En cas de question, vous pouvez contacter Anne au .

icônes 3 mains 5 personnes, entraide et solidarité

Le SEL ou Système d'Échange Local

Le SEL du Haut-Beaujolais.

Parmi les nombreuses supers idées du 3CHB, il y a la création d’un SEL (Système d’Echange Local).

L’idée du SEL, c’est d’organiser un système d’échange : de biens, de services ou de savoirs.
A la différence du troc, qui se fait entre deux personnes qui échangent quelque chose entre eux, le SEL permet d’échanger sans obligation de rendre l’équivalent à l’autre.

Des permanences ont lieu tous les 1er samedis du mois, à la salle des assos à Chénelette, en même temps que le Café Réparation.

"S" comme système ...

Comment ça fonctionne ?

Imaginez un peu…

  • Je prête ma tondeuse à Yann : il me donne des gades.
  • Yann donne un cours d’anglais à Julia : elle lui donne des gades.
  • Julia me donne un livre d’art : je lui donne des gades.

Dans cette situation, personne n’a déboursé d’argent, les objets sont mutualisés, on évite d’acheter du neuf, on rencontre de nouvelles personnes qui ont le même état d’esprit que nous…

Les SEL existent depuis les années 80, et il y en a actuellement plus de 800 en France.

Icône d'échange pour le SEL du Haut-Beaujolais, clair

"E" comme Échange …

… Le SEL a plein de vertus :

Il évite la surconsommation (on emprunte au lieu d’acheter des choses dont on aura peu l’usage), il nous fait sortir de nos habitudes basées sur l’échange monétaire. Il permet aussi de faire du lien, de faire du bien. Il permet de constater qu’on est tous riches de quelque chose (un savoir, un talent, une compétence, de temps, d’objets…), etc.

La valeur de ces échanges est basée sur le temps, exprimée en unités locales (1 minute = 1 unité, la gade), de manière équitable, sans référence au système mercantile. On parle d’échange, mais cela peut être également une acquisition, une transmission, un coup de main…

Icône local vert sur fond blanc

... "L" comme local

Dans un rayon d'une vingtaine de kilomètres

De même que l’association du 3CHB est implantée dans le territoire du Haut-Beaujolais, le nom du SEL et de sa monnaie rappellent les spécificités de notre belle région.
Ainsi la monnaie utilisée pour notre SEL est la gade. Le mot « gade » provient du patois local, en référence aux branchages coupés des sapins, avec lesquels on fait des décorations de Noël par exemple.

 

loge du SEL du Haut-Beaujolais sur fond bleu

Une citation qui nous inspire :

"Le lien est plus important que le bien"

Concrètement, ça se passe comment ?

Les échanges se font à partir de l’appli Vilocalis, à partir de l’asso du 3CHB. Chacun y dépose ses offres, ses demandes et peut entrer en contact avec les autres membres. Quand on fait un échange, on se met d’accord sur le nombre de gades, on se rencontre et procède à l’échange. Après quoi on le valide sur le site. C’est tout !

 

Pour devenir membre du SEL

1. Créez gratuitement un compte sur Vilocalis et rejoignez le 3CHB.
2. Venez-nous voir lors de nos permanences le premier samedi du mois de 9h à 12h à la salle des associations à Chénelette. Vous pourrez adhérer à l’association du 3CHB (participation libre), et rejoindre les Selistes du Haut-Beaujolais !

En cas de question, vous pouvez contacter Anne au .

 

Site réalisé avec WordPress
bénévolement par Anne Fimbel

Retour en haut